Mise au point sur les Journées du Patrimoine 2016

Contrairement aux informations publiées sans son aval dans le Palaiseau Mag’ de septembre, ADPP est désolée de vous faire savoir qu’elle n’organisera pas de parcours de découverte ni de visites guidées de la Batterie de la Pointe les 17 et 18 septembre 2016

  • Contrairement aux années précédentes, la Ville n’a invité ADPP avant l’été à aucune réunion de préparation des journées du patrimoine.
  • Un courrier au Maire en date du 2 juillet lui demandant de nous préciser si des visites pourraient être organisées en toute sécurité reste sans réponse à ce jour, sinon début août une convocation pour le 25 août !
  • La prise en main du site par le nouvel opérateur du chantier d’insertion a pris du retard et la nature reprend ses droits sur le site livré au vandalisme.
  • Les tergiversations de la municipalité relatives à la restauration du pont et plus généralement à l’avenir du site, laissent planer les plus grands doutes sur l’aboutissement de la souscription qu’ADPP a lancée en septembre 2013 sous l’égide de la Fondation du Patrimoine.

Au vu de l’impréparation de ces journées, ADPP renonce à organiser des visites marquant une régression par rapport aux années précédentes.

Nous serons néanmoins présents à l’entrée du site pour répondre aux questions que vous vous posez de 14h à 18h le 17 et 18 septembre, ainsi qu’au village des associations le 3 septembre place de la Victoire..

En savoir plus :

Raisons principales d’une exception à une tradition qui commençait à s’établir
La Batterie de la Pointe a-t-elle encore un avenir ?

Exposition collège Charles Péguy

Les journées du Patrimoine, les 19 et 20 septembre 2015, ont été l’occasion de présenter aux Palaisiens une exposition d’œuvres réalisées par des élèves de troisième du collège Charles Péguy.

Elles avaient été créées au cours d’un beau travail interdisciplinaire, organisé par Claire Podetti, professeur d’histoire et Annick Henry-Amar, professeur de lettres. La réflexion sur la période de la Seconde guerre mondiale, menée avec l’artiste plasticien Roman Kroke et le comédien dramaturge Didier Lesour, s’est enrichie d’année en année à partir de l’histoire du Camp des Milles, d’un voyage à Theresienstadt autour des thèmes de l’art et la guerre, de l’art et la résistance… Le cadre de la Batterie de la Pointe était particulièrement adapté pour la mise en valeur de ce travail, tant pour ses qualités architecturales que pour sa valeur symbolique.

DSCF0043DSCF0034DSCF0019DSCF0027

Journées du Patrimoine 2015

Ouvertures exceptionnelles de la Batterie de la Pointe le samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 de 10 à 17 heures.

Dans le cadre des journées du patrimoine, l’association vous invite, avec le soutien de la Ville de Palaiseau, à découvrir ou redécouvrir ce patrimoine palaisien.

Il vous sera proposé de parcourir soit à votre propre rythme (documentation remise en entrée et nombreux panneaux explicatifs), soit avec un accompagnateur (départs groupés toutes les heures) les défenses de la Batterie, le centre de vie et les positions d’artillerie sur le « cavalier » supérieur.

Un accent particulier est mis cette année sur le rôle qu’a pu jouer Palaiseau lors la Grande Guerre avec l’exposition
« 1915-2015 Le paysage palaisien, mémoire du Camp Retranché de Paris ».

Une nouvelle occasion pour vous de découvrir ce que sont les chantiers d’insertion en cours, comment ils contribuent à la réhabilitation de ce patrimoine historique de la Ville mais aussi d’échanger sur l’avenir du site.

Entrées libres – Enfants accompagnés
Tel 01 60 14 37 77

ACCÈS

La Batterie de la Pointe, Quartier des Joncherettes, Palaiseau, France
Latitude : 48.707482 | Longitude :2.233386

En voiture prendre la rue Berteaux ou Denfert Rochereau pour monter sur le Plateau, puis prendre le chemin de la Hunière et des Joncherettes.

A pied à partir du RER Palaiseau-Villebon prendre le boulevard de Lozère puis le chemin du Dessous du Rocher. Un sentier en sous-bois vous mène directement à la Batterie.

BatterieParSentier

Le sentier réhabilité par l’ADPP est entretenu par les chantiers d’insertion Croix-Rouge insertion – IDEMU – Cliquer pour agrandir

 

Journées du Patrimoine 2014

Ouvertures exceptionnelles de la Batterie de la Pointe le samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 de 10 à 17 heures.

Après cinq années de travaux de réhabilitation dans le cadre de chantiers d’insertion, la Batterie de la Pointe, quartier des Joncherettes, vient de connaître ses premières activités culturelles.
En mai dernier c’est une classe du collège Péguy qui pendant deux journées y a mené réflexions et créations artistiques avec leur professeur d’histoire et en août le cinéaste Jean-Paul Rappeneau qui y a tourné deux séquences de son futur film « Belles familles ».

Mathieu-Amalric

L’artiste Roman Kroke avec les collégiens – Mathieu Amalric
et Marine Vacth entre deux prises de vues

Tout en suivant les parcours découvertes qu’ADPP y a ouverts, vous pourrez apprécier ce qu’ont été ces activités et mieux mesurer toutes les potentialités qu’offre ce site.

ACCÈS

La Batterie de la Pointe, Quartier des Joncherettes, Palaiseau, France
Latitude : 48.707482 | Longitude :2.233386

Jean-Paul RAPPENEAU en tournage à la Batterie de la Pointe !

Le réalisateur de « Cyrano de Bergerac » tourne son nouveau film intitulé « Belles Familles » cet été, avec dans les rôles principaux Mathieu Amalric, Karin Viard, Gilles Lellouche et Nicole Garcia.

Une journée de tournage est prévue à la Batterie de la Pointe au mois d’août.

Rappeneau2014reperage

L’équipe de tournage et Jean-Paul Rappeneau en repérage au mois de mai 2014.

SYNOPSIS

Jérôme Varenne vit depuis plus de dix ans à Shanghai. Profitant d’un voyage d’affaires en Europe, il s’arrête à Paris pour passer une soirée avec sa mère et son frère. Apprenant que leur maison familiale, qui aurait dû être vendue depuis longtemps, ne l’est toujours pas à cause d’un conflit local qui perdure, Jérôme décide d’aller faire un saut sur place.

Mais à Ambray, sa ville natale, rien n’est simple. Il retrouve un ami de collège qui règne sur la ville, et surtout il rencontre Louise, une inconnue qui connaît la maison de son enfance encore mieux que lui…

Tout se complique. L’échappée provinciale de Jérôme, qui ne devait durer que quelques heures, va se prolonger et changer sa vie.

Demande de subvention à la Fondation du Patrimoine

La mairie de Palaiseau lors de la séance du 13 novembre 2013 du conseil municipal a sollicité le concours financier de la Fondation du Patrimoine pour la restauration du pont de franchissement du fossé de la Batterie de la Pointe.

Ce sont 7000 euros qui viendront prochainement  s’ajouter aux dons de la souscription ouverte depuis la rentrée :

www.fondation-patrimoine.org/14657

La Batterie sur Paris-Saclay le Média

Paris-Saclay le Média, créé en 2011 à l’initiative de l’Établissement public Paris-Saclay, est le média de ceux qui font Paris-Saclay : étudiants, chercheurs, entrepreneurs, créateurs…

Animé par Sylvain Allemand et Shauna Grew il traite également du patrimoine du Plateau de Saclay et cette semaine c’est la Batterie de la Pointe qui est à l’honneur …

Retrouvez l’article complet à cette adresse :
http://www.media-paris-saclay.fr/la-batterie-de-la-pointe-un-patrimoine-palaisien-a-re-decouvrir/

Des collégiens en visite à la Batterie de la Pointe

L’intérêt des Palaisiens pour l’histoire du plateau  ne se dément pas à l’occasion des parcours commentés au long des rigoles ou des visites de la Batterie de la Pointe, organisés par ADPP.

Pour aller plus loin dans la prise en compte du patrimoine historique du plateau, l’association soutient et accompagne actuellement, dans le cadre du centenaire de la Première guerre mondiale, un projet pédagogique mené par Claire Podetti, professeur d’histoire au collège Charles Péguy, avec ses élèves de troisième qui va permettre d’intégrer la connaissance du patrimoine local à celle des enjeux nationaux et internationaux du conflit. Une première approche du site et de l’histoire de la Batterie de la Pointe, organisée par ADPP, a eu lieu le 14 octobre dernier, guidée par Anick Mellina et Pierre Lemer.

Article paru dans le Palaiseau Mag’ de novembre 2013

Article Palaiseau Mag' Nov 2013-1

Souscription pour la Batterie de la Pointe

Une souscription est ouverte pour la reconstruction du pont d’accès

PontBatteriedelaPointe«L’objectif aujourd’hui, en lançant cette souscription pour reconstruire le pont qui mène à la batterie, est de faciliter l’accès du site aux personnels du chantier d’insertion, qui ont besoin d’y amener des machines, des charges lourdes ou d’évacuer les gravats, explique Pierre Baratault, vice-président de l’ADPP . Ce sera aussi l’occasion de répondre aux nombreuses demandes de visites par les groupes scolaires et de mener à terme le projet qui nous tient à cœur.»

Le projet est soutenu par la Fondation du Patrimoine qui a ouvert une souscription sur son site, les dons déposés bénéficient d’une réduction d’impôt : www.fondation-patrimoine.org/14657

Une seconde vie pour la Batterie

Les chantiers internationaux de jeunes puis les chantiers d’insertion ont déjà permis de spectaculaires remises en état. Il est maintenant projeté d’en faire un centre associatif socioculturel accueillant notamment des ateliers et salles de formation pour chantiers d’insertion professionnelle et stages, un relais diurne pour randonneurs, des salles d’expositions et réunions, un atelier d’artistes.

Des parcours découvertes de l’environnement pour scolaires et périscolaires sont également prévus.

Pour assurer une présence permanente sur le site et le mettre à l’abri du vandalisme, il est projeté de remettre en état les constructions surajoutées après 1945 pour l’accueil temporaire de personnes en difficultés accompagnées par une équipe d’hôtes résidant en permanence sur place.