Découvertes de la nature

Promenade en forêt

Promenade en forêt

L’image que l’on pourrait avoir du plateau de Palaiseau quand on se contente de circuler sur les grands axes qui le sillonnent est celle de larges espaces cultivés quelque peu monotones. De grandes fermes ont en effet marqué au fil du temps ce paysage et le marquent encore même si établissements de recherche et enseignement supérieur ou habitations nouvelles l’ont déjà notablement fait évoluer. Cependant, dès que l’on s’écarte quelque peu de ces axes, c’est une nature bien plus accueillante que l’on peut retrouver. Forêt domaniale , bordure verte du plateau, mouillères, rigoles, anciennes carrières, tout est là pour de riches découvertes de la flore, des oiseaux de la géologie, de l’hydrologie, en un mot de la NATURE.

Promenez-vous dans la forêt domaniale : ADPP vous propose quatre parcours vous permettant d’observer arbres et plantes les plus courants dans notre région au cœur de la forêt, en bordure des prairies, dans les zones humides. Rendez vous pour cela à la page « La flore » de ce site.

Observez les oiseaux :  sur les conseils d’un ornithologue, ADPP a fait figurer sur un plan du plateau des zones d’observation où vous aurez le plus de chances de rencontrer les oiseaux qui soit y résident en permanence, soit n’y vivent qu’une partie de l’année, soit n’y sont que de passage. Rendez vous pour cela à la page « Les oiseaux » de ce site.

Intéressez vous  la géologie du plateau, à ce qu’ont été les différentes couches sédimentaires déposées au fil du temps et aux marques qu’on en retrouve dans le paysage. Aventurez vous par exemple jusqu’aux anciennes carrières de grès de la Troche :  ADPP vous propose  un résumé de travaux de recherches menées dans notre région. Rendez-vous pour cela à la page « La géologie » de ce site.

Découvrez l’hydrologie du plateau, les sources et ruisseaux qui naissaient à flanc de coteau quand on le rejoint depuis la vallée (ils sont aujourd’hui recouverts mais on les entend couler), les « mouillères » qui apparaissaient de ci de là et surtout le réseau de rigoles creusées sous Louis XIV pour approvisionner Versailles et ses « Grandes eaux ».  Elles ont contribué à assainir le plateau et sont peu à peu réhabilitées :  ADPP vous propose un parcours vous permettant de retrouver les traces de ce passé. Rendez-vous pour cela à la page « L’hydrologie » de ce site.