Les rigoles du plateau

Rigoles au XVII e siècle

Rigoles au XVII e siècle

Versailles étant dépourvu de rivières, Louis XIV n’a eu de cesse pendant tout son règne, de chercher de l’eau pour « assurer le contentement des fontaines » du château ; les étangs et réservoirs proches, dont il fallait remonter l’eau par des moulins à vent ou des manèges de chevaux, étant très insuffisants, d’autres solutions ont été imaginées : certains projets comme la Machine de Marly qui pompait l’eau de la Seine n’ont pas donné le résultat escompté et le projet « pharaonique » de déviation des eaux de l’Eure n’a pu être mené à son terme. Seul le réseau complexe de récolte des eaux de surface des plateaux du sud de Versailles réalisé de 1670 à 1690 a permis d’alimenter régulièrement les fontaines et cela jusque vers 1930.

L’amélioration des méthodes de mesure de niveaux obtenues par l’Abbé Lambert ont permis de déterminer que l’étang de Saclay était à 3, 25 m au dessus de la majorité des fontaines de Versailles, ce qui était suffisant pour assurer l’écoulement naturel des eaux. C’est ainsi que l’ingénieur –architecte Thomas Gobert (1630-1708) fut chargé par Jean-Baptiste Colbert de réaliser ce réseau de collecte. Après vérification des niveaux par ses propres mesures, il fit creuser de 1680 à 1686 sur cette partie Est du plateau deux rigoles principales à partir du point haut situé à La Hunière :

Réseau rigoles- L’une, la Rigole de Corbeville, coule vers l’Ouest  vers Villiers-le-Bâcle et rejoint l’Étang de Saclay par l’Aqueduc des Mineurs

- L’autre, la Rigole des Granges, coule d’abord vers l’Est puis contourne le plateau et coule vers l’Ouest à partir de la Ferme des Granges jusqu’à l’Étang de Saclay

Des bornes marquées d’une fleur de lys ou d’une couronne délimitaient l’emprise

Un second Étang (l’Étang Neuf) fut creusé et l’eau conduite en souterrain vers Buc où elle traverse la vallée de la Bièvre sur un Aqueduc de 19 arches et de 45 m. de haut et  585 m. de long.

Un autre réseau est ensuite creusé sur la partie Ouest du plateau jusque vers Rambouillet.