Printemps de l’environnement 2014

ADPP, fidèle à ses habitudes, a proposé aux Palaisiens le dimanche 6 avril dernier, dans le cadre du Printemps de l’environnement, une randonnée de 6 km permettant de découvrir l’histoire du plateau de Palaiseau depuis l’antiquité jusqu’à l’actualité la plus récente.

PdE2014Biomasse

Ayant débuté devant le chantier de la chaufferie biomasse du futur écoquartier Camille Claudel, fleuron de l’aménagement actuel du plateau, elle s’est poursuivie au long d’une des rigoles du XVIIe siècle, a longé quelques-unes des grandes fermes évoquant la riche vocation agricole du plateau depuis la plus haute antiquité, les sites archéologiques ouverts à l’occasion de fouilles d’urgence organisées lors de la construction des nouveaux centres de recherche. Cette promenade qui regroupait une quinzaine de personnes s’est achevée à la Batterie de la Pointe où une présentation du lieu et un sympathique goûter attendaient les courageux marcheurs.

Forum des associations historiques du Nord Essonne

L’ADPP sera présente au forum des associations historiques du Nord Essonne (Bures, Gometz Le Châtel, Linas, Lozère, Longjumeau, Marcoussis, Nozay, Orsay, Palaiseau, Villebon, Villejust et Vauhallan) le dimanche 12 janvier 2014.

Entrée libre de 14h à 18h à l’Espace cuturel Barbara, rue du Fromenteau, ZA des Hauts des Vignes – 91940 Gometz Le Châtel (près de Jardiland).

Présentation des activités et des productions des associations à 16h, conférence sur « les origines des chemins » par Pierre GERARD.

La Batterie sur Paris-Saclay le Média

Paris-Saclay le Média, créé en 2011 à l’initiative de l’Établissement public Paris-Saclay, est le média de ceux qui font Paris-Saclay : étudiants, chercheurs, entrepreneurs, créateurs…

Animé par Sylvain Allemand et Shauna Grew il traite également du patrimoine du Plateau de Saclay et cette semaine c’est la Batterie de la Pointe qui est à l’honneur …

Retrouvez l’article complet à cette adresse :
http://www.media-paris-saclay.fr/la-batterie-de-la-pointe-un-patrimoine-palaisien-a-re-decouvrir/

Des collégiens en visite à la Batterie de la Pointe

L’intérêt des Palaisiens pour l’histoire du plateau ne se dément pas à l’occasion des parcours commentés au long des rigoles ou des visites de la Batterie de la Pointe, organisés par ADPP.

Pour aller plus loin dans la prise en compte du patrimoine historique du plateau, l’association soutient et accompagne actuellement, dans le cadre du centenaire de la Première guerre mondiale, un projet pédagogique mené par Claire Podetti, professeur d’histoire au collège Charles Péguy, avec ses élèves de troisième qui va permettre d’intégrer la connaissance du patrimoine local à celle des enjeux nationaux et internationaux du conflit. Une première approche du site et de l’histoire de la Batterie de la Pointe, organisée par ADPP, a eu lieu le 14 octobre dernier, guidée par Anick Mellina et Pierre Lemer.

Article paru dans le Palaiseau Mag’ de novembre 2013

Article Palaiseau Mag' Nov 2013-1

Très fort !

C’est en jouant dans le titre de son article avec le mot « fort » que le mensuel « L’ami des jardins » d’octobre 2013 fait connaître la Batterie de la Pointe et ses chantiers d’insertion. Une très belle occasion pour vous de mieux savoir qui sont les salariés en formation, leurs encadrants, les associations dont ils dépendent, les travaux qui sont effectués, le tout étant joliment illustré.
Numéro disponible en kiosque ce mois d’octobre 2013 ou sur commande …

https://www.facebook.com/amidesjardins

Chantiers d'insertion de la Batterie de la Ponte sur le mensuel L'Ami des Jardins

La Batterie sur France Inter !

Un bon exemple à suivre

Une visiteuse du site de la Batterie de la Pointe lors des journées du patrimoine 2013, Hélène, a pris l’initiative d’écrire à l’animateur de l’émission « Carnets de campagne » de France Inter pour relater ce qu’elle avait constaté. Elle a dû le faire avec une conviction communicative car l’animateur de ces carnets, Philippe Bertrand, a commenté de façon très élogieuse les actions de notre association à une heure de grande écoute ce jeudi 26 septembre. Réécoutez cette émission à l’adresse : www.franceinter.fr/emission-carnets-de-campagne-lessonne-45

 

 

Saison 2013-14

Depuis maintenant plus de dix ans, ADPP poursuit ses actions visant à mieux faire connaître le plateau de Palaiseau. Si maintenant, avec le Plan Campus et les multiples débats qu’il suscite, l’information sur les établissements scientifiques qui avaient fait l’objet d’une de nos premières publications est mieux diffusée, l’histoire du plateau, les parcours découvertes qu’il permet méritent plus que jamais d’être mis en valeur, notamment auprès des nouveaux arrivants dans notre Ville.

C’est ainsi qu’au printemps 2014 paraîtra une nouvelle édition de notre plaquette « Histoire du Plateau » et nous espérons bien pouvoir reprendre avec le soutien d’universitaires d’Orsay les parcours botaniques que commentait chaque année de façon passionnante le regretté Jean Guittet.

Les chemins d’accès au plateau continuent aussi de nous préoccuper. La Batterie de la Pointe sera ouverte les 14 et 15 septembre 2013 à l’occasion des journées du patrimoine.

 

Souscription pour la Batterie de la Pointe

Une souscription est ouverte pour la reconstruction du pont d’accès

PontBatteriedelaPointe«L’objectif aujourd’hui, en lançant cette souscription pour reconstruire le pont qui mène à la batterie, est de faciliter l’accès du site aux personnels du chantier d’insertion, qui ont besoin d’y amener des machines, des charges lourdes ou d’évacuer les gravats, explique Pierre Baratault, vice-président de l’ADPP . Ce sera aussi l’occasion de répondre aux nombreuses demandes de visites par les groupes scolaires et de mener à terme le projet qui nous tient à cœur.»

Le projet est soutenu par la Fondation du Patrimoine qui a ouvert une souscription sur son site, les dons déposés bénéficient d’une réduction d’impôt : www.fondation-patrimoine.org/14657

Une seconde vie pour la Batterie

Les chantiers internationaux de jeunes puis les chantiers d’insertion ont déjà permis de spectaculaires remises en état. Il est maintenant projeté d’en faire un centre associatif socioculturel accueillant notamment des ateliers et salles de formation pour chantiers d’insertion professionnelle et stages, un relais diurne pour randonneurs, des salles d’expositions et réunions, un atelier d’artistes.

Des parcours découvertes de l’environnement pour scolaires et périscolaires sont également prévus.

Pour assurer une présence permanente sur le site et le mettre à l’abri du vandalisme, il est projeté de remettre en état les constructions surajoutées après 1945 pour l’accueil temporaire de personnes en difficultés accompagnées par une équipe d’hôtes résidant en permanence sur place.